Azuka « Jay-Jay » Okocha naît le 14 août 1973 à Enugu au Nigeria. Il fait partie des meilleurs joueurs africains de tous les temps, avec son talent et sa technique. Mais il n’a jamais remporté le titre de ballon d’or africain.

Okocha faisait partie de l’équipe nigériane qui a remporté la Coupe d’Afrique des Nations en 94, et a également fait ses débuts en coupe du monde cette même année. Il s’est particulièrement illustré contre l’Italie. Il est donc Champion d’Afrique 1994, huitième de finaliste des Mondiaux 1994 et 1998 et vice-champion d’Afrique 2000. Okocha participa également au triomphe historique de sa sélection lors des Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 face à l’Argentine.

En 2003, alors que la CAF a attribué le trophée à un autre joueur, les fans s’en ont offusqués et l’on élu footballeur africain de l’année de la BBC en 2003 et 2004. Il est devenu le premier joueur à remporter le prix à deux reprises et est parmi les rares lauréats africains du titre de joueur de la Premier League du mois, après avoir remporté le prix en novembre 2003.

Il a également été le joueur de Bolton Wanderers de la saison au cours de la saison 2003-04, l’une des nombreuses années au cours desquelles il a semblé avoir une chance de remporter le prix Caf. Le joueur de 46 ans a montré sa magie du football à la Coupe des Nations 2004, remportant à la fois le prix du meilleur joueur et meilleur buteur.

Malgré son talent fou, Okocha n’a jamais été couronné joueur africain de l’année. Il aurait sans doute dû gagner en 1998, mais il a perdu contre le Marocain Mustapha Hadji par 74 points à 76. Beaucoup s’attendaient à ce qu’il succède à Victor Ikpeba, car il était le seul Africain nommé dans la Fifa All-Stars XI.

 

Source : wiwsport.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Football, Jay-Jay Okocha, Ballon d’or africain