L'actualité économique en afrique

La Banque mondiale débloque 7,5 millions de dollars à la République centrafricaine pour faire face à la pandémie de Coronavirus

 

La Banque mondiale a approuvé un don de 7,5 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA)* pour aider la République centrafricaine à faire face à la menace de la pandémie de Covid-19 et renforcer la préparation des systèmes nationaux aux urgences de santé publique.

Le projet de préparation et d’intervention en cas de pandémie de Covid-19 fournira une assistance immédiate à la République centrafricaine en déployant des stratégies de confinement et en renforçant les capacités d’intervention sanitaire pour aider à prévenir la propagation du coronavirus et à faire face aux flambées d’urgence lors d’épidémies. Le projet fournira l’équipement médical et pharmaceutique, les kits de test et l’équipement de protection nécessaires au personnel de l’avant-poste, et garantira aux populations l’accès à l’eau et aux produits d’assainissement. . Il contribuera également à améliorer la coordination et le soutien des mesures de préparation aux catastrophes, à former le personnel médical et à organiser des campagnes de communication et de publicité sur les risques encourus par les résidents.

« Dans des pays fragiles comme la République centrafricaine, il est particulièrement important de renforcer le système de santé et d’aider le personnel sur le terrain à apporter une réponse adaptée. Mobilisée en urgence, cette aide va aider le pays à affronter la menace de l’épidémie de coronavirus, sachant que l’essentiel des fonds sera déboursé dès les premiers mois », souligne Jean-Christophe Carret, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la République centrafricaine.

Le Groupe de la Banque mondiale prend des mesures rapides et de grande envergure pour aider les pays en développement à renforcer leur riposte aux pandémies de grippe et à améliorer la surveillance de la santé et les interventions de santé publique, tout en soutenant le secteur privé pour permettre aux entreprises de poursuivre leurs activités et de maintenir leur travail. Il prévoit de fournir jusqu’à 160 milliards de dollars de financement au cours des 15 prochains mois pour aider les pays à protéger les groupes pauvres et vulnérables, à soutenir les entreprises et à aider l’économie à se rétablir.

*L’Association internationale de développement (IDA) est une institution de la Banque mondiale qui vise à aider les pays les plus pauvres de la planète. Il a été créé en 1960 pour fournir des subventions et des prêts à faible ou nul intérêt pour financer des projets et programmes qui stimulent la croissance économique, réduisent la pauvreté et améliorent la vie des pauvres. L’Association internationale de développement est l’un des principaux donateurs des 76 pays les plus pauvres du monde, dont 39 en Afrique. Ses ressources ont spécifiquement profité à 1,6 milliard de personnes. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités de développement dans 113 pays. Son engagement annuel n’a cessé d’augmenter, atteignant en moyenne 21 milliards de dollars au cours des trois dernières années, dont environ 61% sont utilisés en Afrique.

 

Source : Banque mondiale

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Coronavirus, Banque mondiale, République centrafricaine, IDA

Rédaction

Baobab News

© Crédits Graphiques :   Baobab News

Exit mobile version