Un groupe de médecins chinois est arrivé mercredi au Nigeria pour aider le géant ouest-africain à lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus, une venue critiquée par plusieurs associations locales de professionnels de la santé.

L‘équipe de 15 personnes a été accueillie par de hauts responsables nigérians sur le tarmac de l’aéroport d’Abuja. Arrivés à bord d’un avion chargé d‘équipement médical, ils doivent rester un mois.

La Chine – d’où est partie l‘épidémie de COVID-19 – a envoyé des médecins et du matériel médical à travers le monde dans une démonstration de force diplomatique destinée à accroitre son influence, notamment sur le continent africain avec qui les liens économiques sont déjà très forts.

Mais la décision d’envoyer de l’aide au Nigeria a provoqué des réactions hostiles de la part du principal syndicat de médecins du pays.

L’Association médicale nigériane (AMN) a condamné dimanche l’arrivée de médecins chinois alors que les agents de santé du pays le plus peuplé d’Afrique combattent le virus “dans des conditions déplorables”.

“C’est très mauvais pour le moral du personnel de santé qui est en première ligne et qui souffre” de voir le pays inviter ces médecins chinois plutôt que de leur fournir des équipements adéquats, a indiqué l’AMN dans un communiqué. “L’invitation avilit jusqu‘à présent leurs sacrifices dans cette pandémie”.

Des kits en provenance de Chine à la base de critiques

Le gouvernement nigérian insiste sur le fait que l‘équipe chinoise aidera à conseiller les autorités sur la gestion de la pandémie en se basant sur son expérience toute récente.

Le Nigeria – qui a enregistré jusqu‘à présent 254 cas confirmés de COVID-19 et six décès – est considéré comme très vulnérable en raison de son système de santé défaillant et de sa forte densité de population.

Le pays a déjà reçu des fournitures médicales, notamment des masques et des kits de test, de l’homme le plus riche de Chine, Jack Ma. Ces livraisons ont également suscité des critiques.

L’Agence nigériane de contrôle des maladies (NCDC) a même été obligée la semaine dernière de démentir des rumeurs selon lesquelles le matériel en provenance de Chine était arrivé déjà contaminé par le virus.

 

Source : africanews.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Nigeria, Diplomatie, Crise sanitaire, Coronavirus