© Abidjan.net par MC
Ouverture d`une réunion du bureau de l`Association des Banques Centrales Africaines (ABCA)
Dakar, le 13 février 2020 – La première réunion du bureau de l`Association des Banques Centrales Africaines (ABCA) s`est ouverte, ce jeudi 13 février 2020, au siège de la BCEAO à Dakar.

 

En conclave au siège de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest, des experts commis par l’Institution financière réfléchissent depuis plus de 10 jours sur un plan de riposte au coronavirus.

La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a pris les devants. Face à la propagation du Coronavirus (Covid-19), l’institution financière qui regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, ne souhaite pas voir ses pays membres connaître un brusque ralentissement de leur économie. Elle compte donc préserver les pays de l’Union monétaire ouest africaine (Umoa) d’une crise économique post coronavirus.

Comme en 2008 où la BCEAO avait épargné ses membres de la crise financière qui a commencé en 2007 aux États-Unis avant d’affecter pratiquement tous les pays, l’institution financière veut reproduire le même schéma ou presque. Depuis une dizaine de jours, la BCEAO mène des réflexions sur l’impact du coronavirus sur les économies des États membres de l’Uemoa.

Ces réflexions sont menées par des équipes mixtes de recherche, chacune composée d’un chercheur ou d’un universitaire et à titre de co-responsable du projet de recherche, d’un cadre de la direction de la recherche de la BCEAO. Ces équipes permettront à la BCEAO d’atteindre plusieurs objectifs. D’abord, la Banque centrale aura à sa disposition des analyses très avancées sur les conséquences du Covid-19 sur les économies des pays membres. Ensuite, l’institution financière aura des recommandations qu’elle pourra mettre à la disposition des États membres pour faire face à la crise.

La BCEAO qui a eu recours à des ressources humaines de haut niveau spécialisées dans l’économie disposera à la fin des travaux d’un document bien détaillé sur les conséquences de la pandémie du Coronavirus. Ainsi, depuis le démarrage des travaux, les équipes sont en train de voir comment gérer les impacts de la pandémie du Covid-19 sur les économies des pays membres de l’Uemoa. Les experts qui traitent présentement les informations sur la pandémie comptent livrer leur rapport en fin de semaine.

 

Source : news.abidjan.net

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Covid-19, BCEAO, UEMOA