La Tunisie a obtenu à l’issue des travaux de la 33ème session de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine tenue dans la capitale éthiopienne Addis Abeba les 9 et 10 février 2020 sous le thème “Faire taire les armes et créer des conditions propices au développement de l’Afrique, en l’honneur d’accueillir le siège du Centre africain d’excellence pour les marchés intégrés (AIMEC) selon une décision adoptée par le Sommet à cet égard.

Ce centre sera une plate-forme africaine pour soutenir les secteurs public et privé dans le domaine des politiques commerciales et des marchés globaux et pour développer les meilleures pratiques dans le secteur commercial sur le continent africain.

La trente-deuxième session du Conseil exécutif, qui s’est tenue les 25 et 26 février 2018 à Addis-Abeba, a décidé de créer ce centre, convaincu de son rôle dans la promotion de l’intégration continentale dans les politiques commerciales, notamment après l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale africaine.

Cinq pays africains ont concouru pour embrasser ce centre avant que la concurrence entre deux pays ne soit limitée, et la Tunisie a finalement gagné l’honneur d’embrasser son siège, qui sera à Tunis.

Ce nouveau Centre Africain sera ajouté à chacun des Instituts Africains de Statistiques (STATAFRIC), qui entrera en fonction dans les prochains jours en Tunisie après que l’Union Africaine aura adopté son budget et initié les mandats nécessaires pour celle-ci et l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (PAIPO), qui fait de la Tunisie une destination pour les structures de la fédération grâce à la réputation qu’il a sur le continent africain.

 

Source : Ministère des Affaires étrangères Tunisien

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Tunisie, AIMEC

Rédaction

Baobab News

© Crédits Graphiques :   Baobab News