Au 30 janvier 2020, le ministère des Travaux publics (Mintp) informe que la phase 1 du projet de construction de l’autoroute Yaoundé-Douala, est réalisée à 80% et que les travaux devraient s’achever au 31 décembre 2020.

« Le déploiement observé de la China Highway Engineering Company du PK40 au PK60 de la phase 1 de l’autoroute augure de bonnes perspectives pour la livraison prévue en cette année. Sur les 36 ouvrages d’art à construire sur ce tronçon, restent seulement 06 soit 80%. Les taux d’avancement du déblai et du remblai sont respectivement de 40% et 46% », explique le Mintp.

Néanmoins, relève le ministère, le site est particulièrement difficile et accidenté avec des points extrêmement rocheux et montagneux qui imposent une mobilisation conséquente sur tous les fronts. C’est dans ce sens que l’entreprise a mobilisé 800 engins sur le terrain notamment allant du PK 40 jusqu’au PK 60.

La phase de rétrocession des infrastructures sociales de base va bientôt démarrer. Elles englobent la construction des salles de classe, des forages et la distribution des médicaments en vue d’améliorer les conditions de vie des populations riveraines.

L’autoroute Yaoundé-Douala vise à construire un réseau routier moderne d’environ 215 km entre les deux plus importantes villes du pays que sont : Yaoundé et Douala. Le coût prévisionnel des travaux de la première phase vari de 284 à 337,84 milliards FCFA selon les sources. La phase 1 de cette autoroute permettra de construire sur environ 60 kilomètres, une autoroute de 2 x 2 voies extensibles à 3 voies, du point kilométrique 0 à l’échangeur de Bibodi.

Selon la Banque mondiale, le coût de cette autoroute est trop élevé en comparaison avec d’autres projets africains de même acabit. Dans un rapport publié en 2018, l’institution financière internationale révèle que l’autoroute Yaoundé-Douala atteindra au final un coût de 11 millions USD (près de 6,5 milliards de FCFA) par kilomètre alors qu’il est de 3,5 millions USD (environ 2 milliards de FCFA) en Côte d’Ivoire et 3 millions USD (près de 1,7 milliard de FCFA) au Maroc.

 

Source : investiraucameroun.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Cameroun, Infrastructure, Réseau routier, Yaoundé-Douala