En marge du UK-Africa Investment Summit à Londres, le président Alassane Ouattara a mis les choses au clair concernant le projet ECO, prévu pour 2020. Il subsiste en effet de gros doutes et incompréhensions sur cette monnaie unique, dont les détracteurs se font de plus en plus nombreux alors qu’elle tarde à se concrétiser.

Le chef d’Etat ivoirien estime que toutes les conditions ne sont pas encore réunies et déplore que l’on veuille précipiter les choses. Trois décisions majeures ont été arrêtées par les dirigeants de l’UEMOA, à savoir l’adoption du nom ECO, le transfert des réserves africaines du compte d’opération au trésor français vers la BCEAO, et le retrait de la France du CA de cette dernière.

Cependant, les pays concernés sont loin de tous remplir les critères de convergences requis pour lancer le processus. Il faut donc patienter. « Je fais preuve d’humilité, mais je suis quand même ancien gouverneur de la Banque Centrale, ancien directeur général adjoint du Fond Monétaire International, je sais ce qui est bon pour mon pays. Donc, les propos des populistes ne m’intéressent pas », a-t-il affirmé.

 

Source : RTI Officiel

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Alassane Ouattara, ECO