Depuis 2018 Addis-Abeba, accueille une usine de valorisation des déchets en énergie située juste à côté de la décharge de Koshe, qui s’étend sur 5,3 ha, et qui demeure le principal lieu d’entreposage des ordures de la capitale éthiopienne.

Première installation du genre en Afrique, la centrale ouvre une nouvelle voie en matière de développement écologique de l’Ethiopie. Débutée en 2014, sa construction aura coûté environ 118 millions de dollars, entièrement financés par les autorités éthiopiennes. Ici, quotidiennement, 1 400 tonnes de déchets sont incinérées et alimentent 25 % des foyers de la ville (World Economic Forum). Cela représente les besoins en énergie et en électricité de plus de 3 millions de personnes.

Quadrupler la production énergétique d’ici 2020

Cette usine s’inscrit dans le vaste plan du pays visant à quadrupler sa production énergétique d’ici 2020. Affichant l’un des plus forts taux de croissance au monde, et avec une population estimée à 102 millions d’habitants (en 2016), l’Ethiopie a logiquement d’importants besoins énergétiques. C’est pourquoi l’énergie est au cœur même de son plan quinquennal de développement 2015-2020.

Les déchets : une aubaine économique

De l’énergie qui se veut « verte », bien sûr. Le pays a ainsi investi massivement dans l’hydroélectrique, la géothermie, l’éolien et à présent, donc : la biomasse. Ainsi, le gouvernement éthiopien espère qu’avec cette centrale dont le nom entier est Reppie Waste to Energy Facility (installation de valorisation des déchets en énergie), il sera en mesure de transformer la menace croissante des déchets en milieu urbain en une aubaine économique. Si elle se veut être un modèle pour d’autres pays de la région et même du monde entier, pour autant, la jeune installation n’est qu’un élément de la stratégie plus large de l’Ethiopie visant à lutter contre la pollution et à adopter l’énergie renouvelable dans tous les secteurs de l’économie.

 

Source : afrique.latribune.fr

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Éthiopie, Energie, Valorisation des déchets