D’importants défis logistiques subsistent pour assurer l’intégration du continent africain.

85% des États africains classés se situent dans les deux derniers quartiles de l’indice de performance logistique. Les principales économies, telles que l’Algérie ou le Nigéria, se situent dans le troisième quartile.

La logistique en Afrique converge lentement vers les normes internationales en termes de coûts et de délais. Néanmoins, les pays enclavés souffrent toujours de problèmes logistiques : le transport d’un conteneur d’Abidjan à Ouagadougou est deux fois plus onéreux que celui de Shanghai au port ivoirien, sur un itinéraire 16 fois plus court. Il faut encore 11 heures à un poids lourd pour se rendre de Lomé à Cotonou, à 150 km à peine.

La densité des routes en Afrique subsaharienne est environ 5 fois inférieure à celle de l’Asie. Pour les chemins de fer, il est 4 fois moins élevé qu’en Asie et 1,7 fois plus bas que dans la région MENA.

Les services logistiques africains restent peu sophistiqués par rapport aux autres marchés émergents. Les géants de la logistique capables d’apporter des solutions de classe mondiale s’établissent progressivement en Afrique. La part du continent progresse lentement dans leurs activités (7% du chiffre d’affaires de DHL est généré dans la région Afrique – Moyen-Orient).

Alors que l’Afrique développe progressivement des centres logistiques de classe mondiale, la majorité des ports restent sous-critiques. Seuls deux ports africains figurent dans le top 100 des ports à conteneurs du monde : Port-Saïd en Égypte et Durban en Afrique du Sud.

En termes d’aéroports, seuls les pays d’Afrique du Nord, d’Afrique du Sud et d’Éthiopie disposent d’aéroports de classe mondiale.

Les pays africains doivent investir davantage dans le secteur de la logistique pour obtenir les performances de leurs pairs les plus efficaces.

De nombreux projets d’infrastructure, complexes par nature, gagneraient à être mieux structurés. Beaucoup ne sont pas “bancables” et ont des taux d’échec et de retard élevés. Moins de 20% des PPP annoncés en Afrique sont en place.

 

Source : www.theafricaceoforum.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Performance Logistique

La Rédaction

Baobab News

© Crédits Graphiques : Baobab News