Afin de fournir aux jeunes professionnels de l’énergie les outils et l’expérience nécessaires pour devenir les futurs leaders de l’industrie, la Chambre africaine de l’énergie (EnergyChamber.org) lance son premier programme de bourses en 2020. Les candidatures sont ouvertes jusqu’à fin octobre 2019 pour programme d’un an qui débutera en janvier 2020.

Conformément à son programme de coopération internationale grandissant, la Chambre africaine de l’énergie accueillera de jeunes professionnels de l’Afrique, de l’Amérique du Nord et du Sud, de l’Asie et du Moyen-Orient dans ses bureaux à Johannesburg pour une période de 12 mois. Les jeunes professionnels se verront offrir la possibilité d’appliquer des compétences analytiques à des défis et problèmes concrets dans l’ensemble du secteur de l’énergie, ainsi que la possibilité de se spécialiser dans le développement du contenu pétrolier et gazier en amont ou en aval, ou sur les questions de contenu local. Ils travailleront en collaboration avec les conseillers et experts du secteur pétrolier et gazier de la Chambre situés en Afrique subsaharienne et contribueront à la réalisation de projets de recherche et de conseil qui traitent des problèmes concrets rencontrés par le secteur pétrolier et gazier africain.

« Notre gamme de partenaires issus d’organismes gouvernementaux, de sociétés pétrolières nationales et internationales, de sociétés de services pétroliers, de banques d’investissement et d’investisseurs institutionnels constitue le réseau et l’écosystème idéal pour qu’un jeune professionnel puisse se développer et grandir en tant que leader », a déclaré NJ Ayuk, Président de la Chambre africaine de l’énergie et PDG du Centurion Law Group. « Nous sommes vraiment ravis de lancer ce programme et de le voir grandir au cours des prochaines années. En fin de compte, notre objectif est de contribuer à la formation et au développement de la prochaine génération de dirigeants de l’énergie en faisant participer tous les jeunes désireux de se développer et de contribuer au développement du secteur énergétique africain. »

Les candidats sélectionnés rejoindront la Chambre africaine de l’énergie pendant 12 à 16 mois et rejoindront une équipe qui fournit une recherche exhaustive et stimulante sur l’industrie pétrolière et gazière de l’Afrique et le secteur de l’énergie en général, ainsi qu’un soutien essentiel aux programmes de développement du contenu local à travers le continent. Le rôle consistera en grande partie à partager et à présenter des données et des points de vue éclairés aux partenaires de la Chambre et à l’industrie, et à élaborer des programmes de renforcement des capacités appropriés pour des acteurs institutionnels et privés à travers le continent.

Le programme de 2020 sera axé sur les principaux aspects de la chaîne de valeur suivants : segments amont et aval et contenu local. Les candidats intéressés doivent envoyer leur CV au plus vite à mickael@energychamber.org et souligner la contribution qu’ils souhaitent apporter aux travaux de la Chambre africaine de l’énergie.

 

Source : africanmanager.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Bourse, Energie, Jeunes