Le Ghana vient d’être distingué par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Le pays a reçu mardi dernier, 24 septembre 2019, le « ICAO Council President Certificate » récompensant ses efforts en matière de supervision de la sécurité dans le domaine de l’aviation.

Le prix a été remis à Montréal au Canada, en marge de la 40e assemblée de l’OACI qui se tient du 24 septembre au 4 octobre 2019. Cette distinction intervient quelques mois après une mission de validation cordonnée de l’OACI (ICVM) effectuée en avril 2019.

Au cours de cet audit, huit domaines critiques avaient, en effet, été passés en revue à savoir : la législation, la structure organisationnelle de l’aviation civile, les licences du personnel, l’exploitation des aéronefs, la navigabilité des aéronefs civils, les aérodromes, les services de navigation aérienne et les enquêtes accidents.

Avec 89,89 % de moyenne, le Ghana obtient le score le plus élevé de l’Afrique en matière de supervision de la sécurité de l’aviation. Ce résultat positionne aussi le pays bien au-dessus de la moyenne mondiale, qui est de 66 %, et de l’objectif cible de 60 % fixé par l’OACI.

La récompense a été remise à Kofi Ada, le ministre ghanéen de l’Aviation,  en présence de Simon Allotey, le directeur général de la Ghana Civil Aviation Authority, Nii Ayikoi Otoo, l’ambassadeur du Ghana au Canada, et Yaw Kwakwa, le directeur général de la Ghana Airport Company Limited.

 

Source : agenceecofin.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Ghana, Aviation, OACI, Sécurité aérienne