En raison de la densité du trafic sur le corridor central entre la capitale Accra et la plus grande ville de Kumasi, un pont sera construit sur le fleuve Volta à partir de 2020 sur financement du Japon. L’annonce a été faite le mercredi 21 août par l’ambassadeur du Japon au Ghana. D’une longueur de 540 mètres, le nouveau pont va faciliter la circulation des personnes et des biens y compris le transit.

D’après l’ambassadeur du Japon au Ghana, monsieur Tsutomu Himeno, la construction du nouveau pont sur la volta, sur la route du corridor Est débutera l’année prochaine.

En effet, ce pont sera constitué de deux voies principales en asphalte avec des installations auxiliaires. Aussi, disposera t-elle des passages pour piéton, des pistes cyclables, une mini-aire de repos et des ponts à péage. “Le processus d’approvisionnement menant à la sélection d’un entrepreneur est en cours pour le démarrage du projet en 2020”, a expliqué l’ambassadeur. Estimé à 112 millions de dollars, l’accord de prêt pour la réalisation dudit projet a été approuvé par le parlement ghanéen depuis 2016.

Le corridor Est représente le plus court chemin reliant le port de Tema à la frontière du Burkina Faso. Ce nouveau pont sera donc une alternative au pont Adome et augmentera la capacité de transport sur le corridor Est.

PIl faut rappeler que la construction de ce pont s’inscrit dans le cadre des négociations initiées par l’ancien président John Dramani Mahama, lors de l’une de ses visites officielles au Japon il y a quelques années. Pour lui, ce pont, maillon essentiel du réseau routier essentiel pour améliorer le transport entre le nord et le sud du pays.

 

Source : fluxafrica.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Transport routier, Ghana, Financement, Bridge, Infrastrutures, Pont, Accra