Potentiel de prospérité

L’étude a conclu que l’Afrique avait la possibilité de quadrupler le niveau de vie d’ici 2040, mais que pour y parvenir, elle devra trouver 11,4 milliards de dollars d’investissements supplémentaires au cours de cette période. Alors que les autres continents sont aux prises avec le vieillissement de la population, la population africaine en âge de travailler devrait doubler au cours des 30 prochaines années, offrant ainsi un avantage démographique et des conditions idéales pour la croissance généralisée de l’économie africaine.

 

Pour alimenter cette croissance, l’Afrique aurait besoin d’un financement massif pour le développement des infrastructures, l’investissement étranger direct et le capital.

 

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Investissement, Croissance

La Rédaction

Baobab News

© Crédits Graphiques : Baobab News