Félix TSHISEKEDI et Sassou Nguesso, tous deux gagnants dans ce pont bénéfique pour les populations de la RDC et du Congo.

 

Le Congo vient de découvrir 2 milliards de barils de réserves de pétrole prouvées provenant d’une vingtaine de champs en cours d’exploitation. La découverte a été annoncée le 10 août par SARPD Oil et PEPA, un consortium congolais travaillant en tant qu’opérateurs du bloc.

Les premières projections indiqueraient que les gisements découverts pourraient produire jusqu’à 359 millions de barils de pétrole, soit 983 000 b/j. Cela pourrait quadrupler la production du Congo, qui se situe actuellement à plus de 330 000 b/j, selon les derniers chiffres de l’Opep. La production a régulièrement augmenté ces dernières années, le gouvernement s’étant fixé comme objectif d’atteindre 400 000 b/j d’ici 2020.

Il s’agit de notre première découverte onshore et elle nous laisse beaucoup d’espoir que nous ferons plus de découvertes, en particulier maintenant que nous allons attribuer plus de blocs pour l’exploration pétrolière dans le cycle de licences en cours,” a déclaré le S.E. Jean-Marc Thystère-Tchicaya, ministre des Hydrocarbures de la République du Congo

Le gisement Delta de la Cuvette couvre 9 392 m2 et comprend quatre puits. Le premier a été foré en mars de cette année. Une fois pleinement exploitée, cette licence pourrait propulser le Congo en tant que troisième producteur de pétrole d’Afrique, devant l’Algérie et la Libye.

 

Source : financialafrik.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Congo, Pétrole