À l’heure où Mauritius Leaks reproche à Maurice d’appauvrir l’Afrique, la Financial Services Commission (FSC) vient démontrer le contraire, chiffres à l’appui. Ainsi, à fin juin 2018, les investissements à destination de l’Afrique ayant transité par le centre financier mauricien totalisaient Rs 1,3 billion, soit 36,4 milliards de dollars américains, dévoile la FSC dans un communiqué publié le dimanche 11 août.

«Maurice, qui fait partie de l’Afrique, est fier d’être reconnu par l’UNCTAD World Investment Report 2019 comme un des pays qui attire des investissements de qualité en Afrique, contribuant ainsi à la croissance économique soutenue et à la prospérité du continent », fait ressortir la FSC.

La FSC souligne aussi que, sur les dix principaux pays bénéficiaires des investissements en Afrique (voir tableau plus loin), Maurice n’a signé un traité de non double imposition qu’avec quatre de ces pays. « Cela confirme et atteste la confiance des investisseurs dans le secteur du global business et sa valeur de proposition », affirme-t-elle. Selon la FSC, les traités de non double imposition ne sont pas le seul facteur qui poussent les investisseurs à opter pour la juridiction mauricienne.

À savoir que les investissements directs sur le continent africain ont plus que doublé au cours de ces six dernières années et que des milliers d’entreprises et d’emplois ont été créés durant cette période.

L’agriculture, la pêche, les technologies de l’information et de la communication et les services financiers sont les secteurs clés qui ont attiré ces investissements.

 

Source : defimedia.info

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Maurice, FSC, Investissements