Le gouvernement éthiopien a annoncé son intention de construire une ligne de chemin de fer reliant l’Éthiopie aux villes portuaires d’Érythrée.

Ahmed Shide, ministre des Finances, a  déclaré qu’une étude de faisabilité avait été lancée et que le Groupe de la Banque mondiale soutenait le projet. Les études détermineront le coût global du projet.

Le projet ferroviaire permettra aux ports d’Assab et de Massawa en Érythrée d’avoir des liaisons ferroviaires directes avec le nord, l’est et le centre de l’Éthiopie.

Jusqu’à présent, l’Éthiopie dispose d’une connectivité ferroviaire et routière ou électrique avec Djibouti, le Kenya, le Soudan et le Soudan du Sud.

Ce projet pourra bénéficier du soutien financier de l’Italie. Emanuela Del Re, vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l’Italie, qui prenait part à Addis Abeba la semaine dernière au Forum des affaires Italie-Ethiopie, a déclaré que son gouvernement envisageait de s’impliquer dans la connexion ferroviaire entre l’Ethiopie et l’Erythrée.

 

Source : agenceecofin.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Ethiopie, Érythrée, Projet ferroviaire