L’économie éthiopienne devrait enregistrer une croissance de 9,2% durant l’exercice fiscal 2019/2020 (juillet-juin) contre 7,7% au cours de l’exercice 2018-2019, a annoncé le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed (photo), ce lundi 1er juillet.

«L’économie va croître de 9,2% durant le prochain exercice.», a-t-il souligné dans un discours prononcé au Parlement.

Dans un rapport publié fin mars dernier, l’agence de notation financière Moody’s a estimé que la croissance de l’économie éthiopienne devrait se maintenir autour de 8% pendant les prochaines années, grâce aux importants investissements prévus dans les infrastructures.

L’agence a rappelé que les investissements dans les infrastructures ont représenté le principal moteur de la croissance de l’économie de ce pays d’Afrique de l’Est, dont le PIB a progressé de 10% en moyenne par an entre 2009 et 2018.  

Depuis sa nomination en avril 2018, le premier ministre Abiy Ahmed a mis un point final au différend avec l’Erythrée et réussi à apaiser les tensions politiques et sociales, particulièrement vives en région Oromo, en libérant les prisonniers politiques et en levant l’état d’urgence.

Ce premier Oromo à diriger le gouvernement éthiopien, a également initié un processus de libéralisation économique qui devrait se matérialiser par l’ouverture au secteur privé du capital des plus grandes entreprises publiques, dont la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, l’opérateur historique Ethio Telecom et la compagnie nationale d’électricité.

 

Source : agenceecofin.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Ethiopie, Croissance