Pour concrétiser l’accord bilatéral de service aérien signé en début d’année entre le Rwanda et Israël, Rwandair lancera, en juin prochain, une ligne directe entre Kigali et Tel Aviv.

A compter du 26 juin prochain, la compagnie aérienne nationale du Rwanda met le cap sur Israël, révèle la presse spécialisée. Rwandair préparerait en effet le lancement de la ligne Kigali-Tel Aviv, à raison de trois dessertes par semaine au départ et à l’arrivée des deux capitales.

Le lancement de cette ligne vient ainsi concrétiser l’accord bilatéral de service aérien (BASA) signé début janvier par l’ambassadeur du Rwanda en Israël, Joseph Rutabana, et le ministre israélien du Transport, Yisrael Katz.

La stratégie d’une CEO

Cette nouvelle ligne entre également dans le cadre de la stratégie d’expansion récemment implémentée par la CEO de Rwandair, Yvonne Manzi Makolo. Première femme à diriger la compagnie aérienne nationale rwandaise, cette manager pluridisciplinaire -qui maîtrise aussi bien l’ingénierie informatique que le marketing- avait un défi de taille en prenant les commandes de l’opérateur en avril 2018 : réussir à faire émerger Rwandair en tant que compagnie africaine de taille.

Une partie de sa stratégie d’émergence consiste notamment à l’acquisition de nouveaux avions en vue de compléter la flotte (12 appareils) de la compagnie, l’établissement de partenariats stratégiques au niveau régional, mais aussi lancer de nouvelles dessertes. Après l’ouverture récente sur Kinshasa, Kigali-Guangzhou (Chine) via Mumbai (Inde) sera également opérationnel à partir de juin, quand Kigali-Addis Abeba interviendra au cours de l’été. Courant 2019 par ailleurs, Rwandair prévoit de mettre le cap sur les Etats-Unis.

 

Source : afrique.latribune.fr

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Aérien, Rwandair, Ligne Kigali-Tel Aviv