Au terme des travaux de la 10ème Session du Cameroon Business Forum (CBF), tenue récemment à Douala, les principaux partenaires techniques et financiers du Cameroun, ont formulé un certain nombre de recommandations, qui ont été adoptées.

Parmi ces recommandations, le Cameroun a été encouragé à booster ses exportations vers les pays de la sous-région notamment le Nigeria et la République démocratique du Congo (RDC). Pour cela, le CBF a recommandé une politique agressive de promotion du made in Cameroon. Le pays devra développer la production nationale et l’orienter vers des chaînes de valeur sous régionales et mondiales. Sans oublier d’identifier 4 produits prioritaires au maximum à accompagner dans les chaînes de valeur mondiales.

Ce n’est pas la première fois que le secteur privé suggère au gouvernement camerounais d’établir plus de relations commerciales avec les pays de sa sous-région. Une délégation du conseil exécutif du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) conduite par son président, Célestin Tawamba, avait été reçue, le 24 août 2017 à Yaoundé, par le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana. Au cours de cette réunion, les échanges avaient porté, entre autres, « sur la nécessité d’avoir un Accord de partenariat économique (APE) avec le Nigeria ».

Le Gicam avait plaidé pour que les échanges commerciaux entre le Nigeria et le Cameroun sortent de l’informel pour entrer dans un cadre formel. Le secteur privé avait indiqué que le Cameroun gagnerait à commercer avec le plus peuplé d’Afrique (plus de 150 millions d’habitants) avec lequel, il partage environ 1 500 km de frontière. La RDC (81 millions d’habitants), est aussi inscrite dans ce registre de préférence économique.

 

Source : investiraucameroun.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, Cameroon Business Forum (CBF), RDC, Nigeria, Exportations