L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Plateforme de développement de la diaspora Afrique-Europe (ADEPT) unissent leurs forces pour consolider le rôle positif que joue la migration dans les domaines du développement agricole et rural.

L’accord, signé à Bruxelles en marge de la conférence de haut niveau intitulée «L’alimentation et l’agriculture en temps de crise», marque le début d’une collaboration officielle dans les domaines de la migration et du développement rural.

Cette collaboration, d’après le communiqué de la FAO que nous avons reçu,  sera axée sur les questions liées aux diasporas et au secteur agroalimentaire.

«Nous avons tendance à sous-estimer le rôle important que peut jouer la diaspora dans les domaines de la paix, du développement, de l’humanitaire et, bien entendu, de la migration. Nous signons aujourd’hui ce protocole d’accord avec ADEPT afin de travailler plus étroitement ensemble et de donner une visibilité à ce que les diasporas peuvent potentiellement accomplir, mais aussi à ce que les communautés de diasporas ont déjà accompli», a déclaré Daniel Gustafson, Directeur général adjoint de la FAO.

La Présidente de l’ADEPT, Khady Sakho Niang, a signé l’accord au nom de son organisation et a indiqué: «La migration est un vecteur de développement qui apporte une évolution positive aux niveaux national et international. La diaspora africaine est l’un des principaux acteurs de cette évolution dans la mesure où elle apporte une contribution financière, intellectuelle et sociale. Nous espérons que la coopération FAO-ADEPT nous permettra de réunir des énergies, des connaissances, des réseaux et des compétences dans deux domaines interdépendants, la migration et l’agriculture, dans l’intérêt des peuples et du continent africains».

ADEPT, un organisme international à but non-lucratif basé en Belgique, soutient et responsabilise les organisations de développement de la diaspora africaine basées au sein de l’Union européenne, en Norvège et en Suisse. Elle aide à impliquer formellement les groupes de la diaspora africaine dans le processus de développement en Afrique, et sert également de point de référence pour ceux qui s’intéressent aux questions de développement, de migration, et de développement en Afrique.

La question de la migration est étroitement liée aux objectifs de la FAO qui consistent à lutter contre la faim, à assurer la sécurité alimentaire, à réduire la pauvreté rurale et à promouvoir l’utilisation durable des ressources naturelles.

L’expertise de la FAO dans les domaines du développement des capacités, de l’appui politique aux gouvernements et aux institutions rurales, de l’industrie agroalimentaire, de la chaîne de valeur et du développement des systèmes alimentaires complète naturellement l’expérience d’ADEPT dans la mobilisation des organisations de la diaspora autour des questions liées à la migration.

La FAO et ADEPT prévoient de travailler conjointement afin de consolider les liens qui existent entre migration, agriculture et développement rural, et les opportunités générées par la migration rurale. Les deux organisations conjugueront également leurs connaissances techniques et leurs capacités à renforcer l’implication de la diaspora, en concentrant leurs efforts sur l’agroalimentaire et la mobilisation des ressources.

Les activités du partenariat contribueront à la réalisation de plusieurs Objectifs de développement durable(ODD), en particulier, l’objectif 2: Faim Zéro; l’objectif 8: Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, l’emploi et un travail décent pour tous; l’objectif 10: Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre; et l’objectif 17: Partenariats pour la réalisation des objectifs.

 

Source : lactuacho.com

Mots clés : Afrique, Actualités, Economie, FAO, ADEPT, Partenariat, Migration, Agriculture, Développement rural