Le ministre sud-africain de l’Énergie, Jeff Radebe. Photo : IT Web

 

Alors que l’Afrique du Sud tente de relancer son économie morose, l’énergie devrait jouer un rôle important, a déclaré le ministre sud-africain de l’Énergie, Jeff Radebe, aux délégués participant à la conférence Africa Energy Indaba.

“Nos priorités en Afrique du Sud sont claires, l’une étant le chômage. L’énergie peut jouer un rôle catalyseur dans l’amélioration de la croissance économique et la technologie est essentielle”, a déclaré le ministre.

Les délégués ont également entendu dire qu’environ 600 millions de personnes en Afrique n’avaient toujours pas accès à l’énergie. Assurer un accès adéquat à l’énergie en Afrique est important pour le développement de son économie.

M. Radebe a déclaré que l’Afrique du Sud avait connecté plus de 8 millions de foyers au réseau électrique depuis 1994, mais que 3 millions de plus n’ont toujours pas d’électricité.

La société d’Etat Eskom prévoyant de relever les tarifs de l’électricité, M. Radebe a affirmé que le pays envisage des solutions moins coûteuses pour produire de l’électricité.

La manifestation de deux jours a débuté à Johannesbourg sous le thème “attirer les investissements dans le secteur de l’énergie en Afrique”. Les ministres de l’Énergie, les directeurs généraux et d’autres acteurs majeurs du continent se sont réunis pour trouver des solutions aux problèmes énergétiques auxquels l’Afrique est confrontée.

 

Source : africandailyvoice.com

Mots clés : Afrique du Sud, Actualités, Economie, Énergie