Agence de la Standard Chartered Bank en Zambie (image d’illustration). © Standard Chartered Bank

 

Après la Côte d’Ivoire, en 2018, le groupe bancaire britannique ouvrira ses services de banque en ligne en Ouganda, en Tanzanie, au Ghana et au Kenya au cours du premier trimestre 2019.

La plateforme proposée depuis 2018 par Standard Chartered à ses clients ivoiriens leur « permet d’être hébergés en moins de 15 minutes et fournit 70 des demandes de services les plus courantes », selon un communiqué de l’entreprise. Sa mise à jour récente permet en outre des paiements par code QR et P2P, des facilités pour de prêts et de découverts et des dépôts instantanés à terme.

C’est cette solution qu’elle vient de dupliquer en Ouganda et qui devrait être déployée en Tanzanie en février, puis au Ghana et au Kenya d’ici la fin du premier trimestre 2019.

Nouveaux modèles commerciaux

« La Banque continue d’investir de manière stratégique et durable dans la technologie, ce qui complète son programme d’innovation et améliore ses offres numériques et les expériences de ses clients. La numérisation de l’Afrique et la facilitation de l’accès aux services financiers restent au cœur de notre stratégie commerciale pour la région », commente Sunil Kaushal, PDG régional pour l’Afrique et le Moyen-Orient du groupe, cité par le communiqué.

L’établissement compte en effet sur « l’émergence de nouveaux modèles commerciaux en réponse à la faible pénétration de la banque et à la forte utilisation de liquidités sur le continent sud-saharien ». Parmi ses pistes d’évolution, la possibilité de nouer des alliances stratégiques au niveau local « afin de créer une offre bancaire attrayante, axée sur le style de vie, afin de proposer aux clients des offres concernant les achats, les voyages et les restaurants ».

 

Source : jeuneafrique.com