Les investissements directs étrangers ciblant l’Afrique ont atteint 40 milliards de dollar en 2018. Photo : DR

 

Les investissements directs étrangers IDE en Afrique étaient de l’ordre de 40 milliards de dollars en 2018, selon des données publiées par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement CNUCED.

Ce chiffre est en croissance de 6% par rapport à celui de l’année 2017, représentant la deuxième la meilleure performance de progression annuelle, devant la croissance des IDE en Asie, qui était de 5 %.

L’Egypte est le pays africain qui a capté le plus des IDE avec 7,9 milliards $, enregistrant ainsi une hausse de 7% par rapport à 2017, quand ce pays s’est placé pour la première fois, à la tête des pays les plus attractifs pour les IDE à l’échelle continentale.

Les notes de la CNUCED révèlent toutefois que le continent africain demeure la région la moins attractive pour les IDE dans le monde, et que la région la plus attractive est encore une fois l’Asie qui a drainé 502 milliards $ d’investissements directs, enregistrant une hausse de 5%, par rapport à l’année précédente.

La CNUCED démontre également que les pays africains eux-mêmes ont moins investi sur le continent et que les investissements sur de nouveaux projets y ont baissé à 69 milliards $, soit de 19%.

 

Source : africandailyvoice.com