En Ethiopie, le ministère de l’Energie a lancé un appel d’offres relatif à la mise en place de six centrales solaires à grande échelle, d’une capacité combinée de 798 MW. Ces infrastructures sont prévues pour être implantées dans les Etats d’Afar, de Somali, d’Oromia et de Tigray.

Elles seront développées dans le cadre d’un partenariat public-privé pour un coût évalué à environ 795 millions $, qui sera partiellement financé par le gouvernement.

Ces projets feront partie des projets de mise en place de centrales de 500 MW, en collaboration avec le programme Scaling Solar de la Société financière internationale, un membre du groupe de la Banque mondiale.

L’objectif de ce projet est d’accélérer la mise en place des centrales solaires, en fournissant des garanties et des financements aux investisseurs afin de réduire le risque lié au financement.

Dans ce cadre, deux appels d’offres ont déjà été lancés en octobre 2017 pour la mise en place de 100 et 125 MW de centrales.

L’ambition du pays est de construire, d’ici à 2020, 300 MW de centrales solaires.

Ses 4,3 GW de capacités installées sont constitués à 3 810 MW d’hydroélectricité, 324 MW d’éolien, 7 MW de géothermie et 143 MW de diesel.

Gwladys Johnson Akinocho

 

Source : agenceecofin.com